Tout savoir sur les aides de l'état pour créer son entreprise

Si tu crées ton entreprise, tu seras content de savoir que tu n'es pas seul dans les démarches. Que ce soit au niveau de ta région, de Pôle Emploi, tu peux bénéficier d'aides pour optimiser ton business-model, ou tout simplement toucher de l'argent.

Voici les plus connues :

  • Nouvel accompagnement pour la création ou la reprise d'entreprise (NACRE)

C’est une aidé régionale qui t’aide au montage, à la structuration financière et à l’accompagnement du démarrage de ton entreprise (pendant 3 ans quand même, c’est pas dégueu) en cas de création ou de reprise. Tu dois par contre être bénéficiaire de l’ARE (allocation d’Aide au Retour à l’Emploi) ou avoir moins de 30 ans.

Toutes les infos sur le NACRE sont ici.

  • Aide à la création ou à la reprise d'une entreprise (ACRE)

C’est l’aide la plus connue et aussi la plus simple à avoir. Tu dois avoir moins de 26 ans (30 ans pour les travailleurs handicapés) pour en bénéficier et toucher moins de 41326€ de revenus. L’ACRE te permet d’être intégralement exonéré de charges sociales lors des 12 premiers mois d’exercice, si tu gagnes moins de 30852€ par an.  Sinon, les taux d’imposition varient entre 3% et 11%. Les paliers sont progressivement revus à la hausse, chaque année. Elle est cumulable avec le NACRE.

Toutes les infos sur l'ACRE sont ici.

  • Aide à la reprise ou à la création d'entreprise (ARCE)

Pour en profiter, il faut au préalable avoir bénéficié de l’ACRE et être éligible à l’ARE. En gros, l’ARCE te permet de toucher 45% du montant total de tes allocations, moins 3% de déduction sur ton capital. Idéal si tu as besoin de capital dès le démarrage. La démarche est à remplir auprès de Pôle Emploi.

Toutes les infos sur l'ARCE sont ici.

  • Contrat d'appui au projet d'entreprise (CAPE)

Disponible pour les dirigeants associés uniques d’une entreprise, il permet de bénéficier d’une aide à la création ou à la reprise d'entreprise et à la gestion d'une activité économique par une société tierce ou une association.

Toutes les infos sur le CAPE sont ici

  • Dispositif démission-reconversion

La bonne nouvelle, c'est que tu peux, sous conditions, toucher le chômage après une démission. La mauvaise nouvelle, c'est que les démarchent peuvent être longues. Pour faire simple, le dispositif te permet de toucher les allocations chômage pendant 2 ans, même après avoir démissionné de ton travail. Si tu veux en profiter, tu devras te rapprocher de l’APEC, si tu es cadre, ou des opérateurs du CEP (conseil en évolution professionnelle) pour finaliser ton projet. Une fois que tu as en projet en main, tu dois le présenter à une commission qui sera le seul juge divin pour t'accorder les aides. La démarche prend plusieurs mois, il faut donc la mûrir sérieusement.

Toutes les informations sur le dispositif démission-reconversion sont ici

 


Si jamais tu as des questions sur les aides, tu peux nous contacter. On sera toujours disposés à te filer un coup de main. Pour en discuter, viens donc nous rendre visite sur nos réseaux ou écris-nous par mail à info@weareremoters.co :

💻 Rejoins nous sur Linkedin
🤳 Rejoins nous sur Instagram